DES NOUVELLES DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE KINÉ FRANCE PRÉVENTION

DES NOUVELLES DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE KINÉ FRANCE PRÉVENTION !

Le 8 décembre…?

Vous répondez immédiatement que c’est la date anniversaire de la naissance d’Horace, de Jim Morrison, de Camille Claudel, et vous n’avez pas tort !

Mais vous n’oubliez pas aussi que c’est ce vendredi là (le 8 décembre 2017) ainsi que le samedi matin du 9 que se réunit à Paris le conseil scientifique (CS) de Kiné France Prévention. Certes, cela ne concerne qu’un petit nombre de kinésithérapeutes, membres de ce CS, une quinzaine : Florence BAUDOT, Denis BURLES, Catherine COEFFET, Michel DE SAINT RAPT, Pascal DESBOIS, Michel FLEURY, David GUEDIN, Corentin GUILLOTEAU, Jean-Jacques KUPPER, Laurence LESTRA, Jean-François LOUBOUTIN, Guillaume RADIGUE, Xavier REY, Jean-Luc REYNAUD, Jacky ROBIN, Richard RUAU, Laurent ROUSSEAU, Paul-Antoine VITEL…

C’est peu, rapporté à la population des kinésithérapeutes fortement investis dans la prévention ; et encore moins, rapporté à la population des kinésithérapeutes, pourtant bien concernés (potentiellement) par des actions de prévention au sein de leurs cabinets. Façon habile de faire remarquer qu’une bonne part de notre travail a été absorbé par le développement du Rendez-Vous Préventif Santé Kiné (RVPSK)… en cabinet.
Les « … » au bout de la liste, c’est pour exprimer que ce CS n’est pas fermé, que de nouveaux membres désireux de partager leurs compétences, sans jugement, dans l’écoute, sont les bienvenus. Se démarquer de l’action en soins ou en formations et accepter ce temps de recul, apprécier ces « disputes » constructives sur nos pratiques préventives, écrire, produire des documents, des recommandations, fait partie de nos quotidiens, et ça avance doucement !
Depuis notre dernière rencontre à Nantes, au mois de juin, à l’invitation et avec la participation active de Kiné Prévention 44, de l’eau a coulé dans la Loire…

Une première synthèse des formations au RVPSK destinées aux kinésithérapeutes : elle permet de réajuster le contenu des formations et du bilan lui-même, ainsi que la communication dédiée à cette grande aventure !

Et puis, l’été chaud et sec a été productif :

Le « référentiel des activités, des compétences et de formation du kinésithérapeute en prévention » est en chantier… sa partie concernant les formations en prévention primaire des TMS est bien stabilisée, mais par définition, jamais achevée ! Il a déjà vu son utilité dans le référencement de nos organismes de formation. Vous le rencontrerez peut-être à la rentrée sous la dénomination « PAPE’ TMS – Plan d’Action Prévention Entreprises TMS ». C’est ce document qui nous sert lors des démarches d’accréditions et d’harmonisation des formations. Il sera bientôt à la disposition des structures départementales de KFP.
Le lexique, sous la direction attentive et active de Michel DE SAINT RAPT, s’enrichit régulièrement de quelques définitions (plus de 150). Une vraie mine ! À consulter de toute urgence !
Des articles destinés à Kiné Scientifique sont en chantier : celui concernant le RVPSK va être soumis à sa rédaction. « RENDEZ-VOUS PRÉVENTIF SANTÉ KINÉ, quelle portée, quels enjeux ? ».

Et puis, pour les mois à venir :

La prévention périnéosphinctérienne sera à l’honneur à Paris en décembre : dans le RVPSK, lors de nos formations en entreprise ? Une intervenante extérieure, Hélène COLANGELI participera à nos travaux.
Des questions concernant notre méthodologie, bibliographique, scientifique, ont agité notre petite assemblée ; une synthèse est en cours.
Notre légitimité en tant que formateur fait aussi partie de nos interrogations, mais rien n’arrêtera nos réflexions, les interpellations par nos partenaires de KFP sont multiples et variées : de la respiration, en passant par les échauffements, de l’utilisation de la vidéo comme outil de formation et même de l’usage du soutien-gorge en tant que producteur de TMS…

Tout ce travail, souvent très discret, sera mis en lumière par le congrès de Kiné France Prévention de 2019… une tâche de plus pour le CS ! Nous n’en connaissons pas encore la date, soyez assurés qu’il correspondra à un anniversaire intéressant !

Denis BURLES,

Président du CS de Kiné France Prévention