Formations-actions PAMAL

Bandeau pamal

                                     

Quelques exemples de programmes PAMAL dans les collectivités :

Restitution d’un programme PAMAL au congres KFP de St Etienne

Les formations PAMAL en secteur bureautique : lien

Les formations PAMAL en secteur médico-social : lien

Les formations d’animateurs « Réveil corporel PAMAL »  : lien

Contexte

  • La moitié des accidents de travail et 85% des maladies professionnelles concernent des affections de l’appareil locomoteur. Le risque physique, les TMS et la pénibilité sont donc une préoccupation majeure dans de nombreux secteur d’activité.
  • Kiné France Prévention propose aux responsables des entreprise confrontés à ces problématiques, des interventions PAMAL (Prévention des Accidents et Maladies de l’Appareil Locomoteur) destinées à dépister et réduire les facteurs de risques individuels et environnementaux.
  • Les évaluations de ces actions montrent des bénéfices durables (mieux être au travail, amélioration des situations à risque et des pratiques professionnelles, réduction des indicateurs ATMP..)
  • Le protocole PAMAL utilisé pour ces actions a été certifié par le Conseil Scientifique de Kiné France Prévention.

Une formation « pilote » PAMAL (préalable à tout développement au sein d’une entreprise) se déroule en 8 étapes :

  1. Une présentation du projet devant le CSE, le Codir, le Copil TMS…
  2. Une réunion de préparation avec les responsables concernés
  3. Une visite des unité concernés
  4. Une réunion d’information des salariés pour constituer un groupe de volontaires.
  5. Un bilan individuel avec le kinési-préventeur pour chaque participant.
  6. Une formation en 3 à 4 demies-journées, étalées dans le temps, permettant une mise en application des acquis entre les séances .
  7. Une application en situation réelle de travail
  8. Une évaluation et une restitution comportant des propositions d’amélioration des situations à risque et des pratiques professionnelles.

La formation s’articule autour de 3 axes :

  1. Un axe « connaissance » : découverte, à partir des expériences individuelles et des apport de kinési-préventeur,  du fonctionnement de l’appareil locomoteur, de l’ergonomie de proximité, des principes de prévention du risque physique et des bienfaits de l’activité physique.
  2. Un axe « amélioration des pratiques de santé » : écoute corporelle, maîtrise respiratoire, mouvements préventifs adaptés à chaque salarié (grâce aux bilans individuels) et à chaque poste/activité/métier (grâce à la visite préparatoire). Un livret individuel et des affiches collectives encouragent et pérennisent la pratique.
  3. Un axe « amélioration des situations à risque et des pratiques professionnelles » : A partir des observations en situation de travail et des connaissances acquises en formation, les groupes travaillent collectivement sur des pistes d’amélioration des situations de travail (outils, postes, organisation..) et des pratiques professionnelles ( mode opératoire, stratégies et gestes de métiers..) . Ce travail collectif est formalisé dans une fiche qui sera transmises aux managers et acteurs prévention de l’entreprise.

Un suivi rigoureux est essentiel à la réussite d’un programme PAMAL :

  • Restitution de la formation pilote en CSE, Codir, Copil TMS
  • Développement d’autres formations en adaptant à chaque unité/métier/contexte.
  • Mise en place de séances de Réveils PAMAL ( échauffement avant la prise de poste)
  • Intervention ponctuel du formateur PAMAL sur des situations à risques
  • Évaluation et recyclage des salariés formés
  • Formation de référents PAMAL chargés  de pérenniser  l’action et/ou d’animateur de Réveils PAMAL

Les évaluations a long terme de ces actions montrent :

  • Une mise en pratique effective des acquis de la formation.
  • Une amélioration des indicateurs de santé et de qualité de vie au travail.
  • Une amélioration des situations à risque.
  • Une réduction de l’absentéisme lié aux ATMP de  l’appareil locomoteur.